Infos en images

EN IMAGES: L’armée au féminin dans le monde

L’armée de Terre américaine a modifié ses exigences relatives à l’apparence des femmes dans ses rangs. Les nouvelles règles leur permettent de porter des boucles d’oreilles, de tresser leurs cheveux ou de faire des queues de cheval, ainsi que d’utiliser du rouge à lèvres et du vernis à ongles.

Ces changements visent à refléter la féminisation et la diversité ethnique au sein de l’armée américaine. Aujourd’hui, le beau sexe joue un rôle de plus en plus important dans une sphère aussi traditionnellement masculine que l’armée, non seulement aux États-Unis, mais aussi dans de nombreux autres pays.

Retrouvez dans cet article, les femmes qui servent dans les armées du monde !

En Russie, en temps de paix, le service militaire est volontaire. Néanmoins, les rangs des forces armées russes comptent plus de 40.000 femmes. Elles ont la possibilité de servir dans 150 spécialités militaires et sont de plus en plus nombreuses à faire leurs études dans les académies navales et les écoles de pilotage.
Sur la photo: des élèves-officiers pendant l’entraînement à l’Institut naval Pierre le Grand à Saint-Pétersbourg.

Les femmes de 20 à 46 ans capables de porter des armes peuvent servir dans l’armée turque. Si auparavant, il leur était interdit de porter le hijab, cette interdiction a été levée en 2017.
Sur la photo: le général de brigade Giselle Wilz (États-Unis), chef d’état-major de l’Otan à Sarajevo, lors d’une rencontre avec des femmes soldats turques au camp de Butmir (Bosnie-Herzégovine, 2016).

L’armée indienne a commencé à recruter des femmes dès 1888, à la création du Centre militaire des infirmières de l’Inde. Depuis 1992, l’armée indienne recrute des femmes à des postes non médicaux et, depuis 2019, elle leur accorde le droit au service permanent dans 10 branches de l’armée, y compris l’aviation et le renseignement. L’année dernière, la Cour suprême indienne a autorisé les femmes officiers à occuper des postes de commandement, concluant que leurs caractéristiques physiologiques n’affectaient pas leur capacité à diriger des hommes.
Sur la photo: une élève-officier indienne maquille sa collègue avant le 66e anniversaire de la fondation du National Cadet Corps (Secunderabad, Inde).

En termes de pourcentage de femmes servant dans les forces armées, la Lettonie fait partie des cinq premiers pays de l’Otan.

Les Japonaises n’ont commencé à être recrutées dans l’armée qu’en 1967. Aujourd’hui, les forces d’autodéfense japonaises, y compris l’armée de l’Air et la Marine, comptent environ 14.000 femmes, soit environ 6% des effectifs.

Dans les forces armées italiennes, les femmes ont les mêmes droits que les hommes et sont représentées dans toutes les branches de l’armée.

Les Coréennes choisissent de plus en plus le service militaire. S’il y a encore peu, elles avaient le droit de servir uniquement comme officiers du service auxiliaire, aujourd’hui, les femmes officiers font leurs études dans les académies militaires aux côtés des hommes.

Une femme militaire de l’armée roumaine et une militaire du Corps des Marines des États-Unis lors d’un exercice conjoint sur la côte roumaine de la mer Noire, 2017.

Au Chili, où les femmes jouent un rôle important dans tous les domaines, un nouvel officier sur cinq est une femme.

Les Vietnamiennes ont pris une part active à toutes les guerres que ce pays a dû mener au siècle dernier. En temps de paix, beaucoup d’entre elles choisissent le service militaire.
Sur la photo: femmes militaires en uniforme du Front national de libération du Sud Viêt-nam lors d’un défilé militaire, à l’occasion du 60e anniversaire de la victoire dans la guerre de libération nationale contre la France, Diên Biên Phu, 7 mai 2014.

En Israël, toutes les jeunes femmes font leur service militaire. Pour elles, il dure huit mois de moins que pour les jeunes hommes: deux ans. Environ un tiers des officiers de l’armée israélienne sont des femmes.

En Corée du Nord, considérée comme l’un des pays les plus militarisés du monde, les femmes sont également enrôlées dans l’armée. Elles servent dans des unités militaires spéciales, séparément des hommes.

Les femmes représentent 13% des effectifs des forces armées suédoises.

Comme en Corée du Nord, en Chine, le service militaire est obligatoire. Cependant, en raison de la population très élevée de ce pays, il n’est pas facile d’intégrer les forces armées. L’armée chinoise est composée principalement de volontaires, qui font l’objet d’une sélection rigoureuse. Les jeunes femmes peuvent également y servir, mais à condition de répondre à certains critères stricts.
Sur la photo: une femme militaire dans le rôle de guide avant l’ouverture d’une exposition sur les progrès militaires de la Chine, Pékin, 2007.

Maestro Goliath

Je suis le concepteur de ce site, n'hésitez pas à m'écrire pour tout commentaire ou suggestion ! ;)

Articles similaires

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
Cliquez ici pour traduire »
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
0
YOUR CART
  • No products in the cart.