Sports

Le CH se fait lessiver 6 à 2 à Toronto

On peut dire que les carottes sont cuites pour plusieurs aspirants pour l’obtention d’un poste, à la suite de la cuisante défaite de 6-2 que les Canadiens de Montréal ont encaissée contre les Maple Leafs de Toronto au Scotiabank Arena, mardi.

Dans un calibre de jeu plus relevé, les Ryan Poehling, Kaiden Guhle, Chris Wideman, Michael Pezzetta, Rafaël Harvey-Pinard et Gianni Fairbrother ont eu plus de difficulté à se mettre en évidence.

« C’est le plus gros défi de ma vie », a commenté le vétéran défenseur Wideman, qui tente de réintégrer la LNH après un exil d’une saison dans la KHL en Russie. « J’étais prêt pour ça et je donne l’effort maximum tous les jours. C’est la meilleure ligue au monde. Les gars sont toujours prêts à jouer. Si nous ne le sommes pas, ça donne le résultat que vous avez vu ce soir. »

À la décharge des aspirants, les vétérans n’ont pas été mieux, comme ç’avait été le cas lors du premier match joué à Toronto, le 25 septembre (revers de 4-1).

« On ne peut pas dire que nous avons connu un grand match », a constaté l’entraîneur Dominique Ducharme. « J’ai aimé Jake Evans. Il a été bon. À part ça, ç’a été tranquille. »

Avec une seule rencontre préparatoire à jouer, les dirigeants du Tricolore ne devraient pas trop avoir à se triturer les méninges afin de procéder aux derniers retranchements. On aurait sans doute préféré que la tâche soit plus ardue.

« Nous avions dit qu’on passerait à un niveau supérieur au camp, a commenté Ducharme. Nous voulions voir les joueurs réagir et, pour certains, ç’a été plus difficile. Plus on avance, les réponses deviennent claires », a-t-il ajouté, en précisant que Poehling se verra offrir une dernière chance.

Les Canadiens accueilleront les Sénateurs d’Ottawa au Centre Bell, jeudi (19h HE; RDS, TSN5). D’ici là, Ducharme a indiqué qu’il devrait y avoir des retranchements, mercredi.

« Nous devrions nous rapprocher de la formation du début de la saison jeudi pour qu’on ait un match tout le monde ensemble », a fait savoir l’entraîneur.

Montembeault bombardé

Devant le but mardi, Samuel Montembeault a été criblé de 44 rondelles, 24 uniquement en première période, à sa première sortie avec sa nouvelle équipe. Il en a bloqué 38.

« Nous lui avons donné un bon test », a lancé Ducharme d’entrée de jeu. « Il a été solide. Avec la quantité de tirs reçus, il a fini par craquer. Il a quand même été constant pendant tout le match. Il peut bâtir là-dessus. »

Le gardien québécois a dit qu’il avait eu une préparation adéquate et qu’il s’était bien senti pendant toute la soirée.

« Ça n’a pas été le résultat escompté, mais ç’a été bon pour moi de voir beaucoup d’action en première période parce que je n’avais joué que deux périodes (avec les Panthers de la Floride) depuis le début du camp », a-t-il expliqué.

« Ça n’a pas été parfait, mais j’ai fait de bonnes choses. La communication avec les défenseurs a été correcte. C’est davantage quand je sortais derrière le filet pour contrôler la rondelle que la communication aurait pu être meilleure. C’est habituellement un de mes atouts. Nous verrons ce que nous pouvons améliorer et ce sera mieux au prochain match. »

Montembeault a mentionné qu’il avait pu savourer pleinement sa première présence avec l’équipe de son enfance.

« Il y avait un peu de nervosité. C’était différent de jouer pour les Panthers », a-t-il commencé par dire. « En enfilant le chandail avant le match, je me suis revu jeune jouant dans la rue avec le chandail des Canadiens sur le dos. De pouvoir garder les buts pour l’organisation, c’était spécial. »

Nick Ritchie a dirigé l’attaque des Maple Leafs avec un doublé. Ilya Mikheyev, Brennan Menell, Semyon Der-Arguchintsev et Brett Seney ont été leurs autres marqueurs. John Tavares a amassé deux passes.

Joel Armia et Alex Belzile ont fourni la timide réplique du CH face à Petr Mrazek, qui n’a été mis à l’épreuve que 22 fois.

Le CH a donc subi une troisième défaite en autant de matchs à l’étranger depuis le début du calendrier présaison. Il tentera de ramener sa fiche à 0,500 en l’emportant pour la troisième fois au Centre Bell, dans deux jours.

Maestro Goliath

Je suis le concepteur de ce site, n'hésitez pas à m'écrire pour tout commentaire ou suggestion ! ;)

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
Cliquez ici pour traduire »
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
0
YOUR CART
  • No products in the cart.