Les légendes de l'Ouest

La légende de Rose Dunn, amante de hors-la-loi

Née le 5 septembre 1878 à Winfield, Cowley County, Kansas
Morte le 11 juin 1955 à Salkum, Lewis County, Washington
Enterrée au cimetière de Salkum

Rose Dunn naquit à Winfield au Kansas le 5 septembre 1878. Elle était la huitième enfant (sur dix) du couple William Harrison Dunn (1833-1890) et de son épouse Sarah Catherine Brenner Call (1849-1897), des fermiers pauvres du Kansas qui étaient venus de l’Est pour tenter leur chance sur les territoires arrachés aux Indiens.

Les premiers enfants du couple étaient nés dans l’Indiana (1860-1871) et c’est en 1872 que les Dunn s’installèrent au Kansas. Rose fut élevée au milieu de ses deux sœurs (Lucinda et Maud) et de ses cinq frères (Ephraim, William, John, George et Alfred). Bien que leur ferme leur octroyait des revenus plus que modestes les parents de Rose Dunn envoyèrent leurs filles dans une institution religieuse catholique à Wichita (Kansas) afin que leurs filles sachent lire et écrire.

rose-dunnA l’âge de douze ans, Rose Dunn retourna vivre à la ferme de ses parents, et elle fut mise à contribution pour s’occuper des chevaux de la ferme. Son père eut quelques mois pour lui apprendre à monter à cheval et attraper un cheval au lasso. Bientôt, elle devint une experte pour s’occuper des chevaux. Malheureusement, au bout de six mois du retour de Rose à la ferme, son père mourut subitement de maladie laissant la famille désemparée en 1890. Les deux frères ainés de Rose, Ephraim et William en profitèrent pour fuir la ferme et s’engager dans la voie du banditisme et intégrèrent le gang des frères Doolin.

La mère de Rose put tenir la ferme des Dunn pendant deux ans, mais en 1892 elle accepta de se remarier avec le docteur Stephen Call, et la famille vendit la ferme et déménagea à Ingalls dans l’Oklahoma, une petite ville de 150 habitants. Les frères ainés de Rose lui avaient appris à tirer et à manier les armes. Cette précaution avait été prise car le comté d’Ingalls était devenu le champ de rapines du gang des frères Doolin.

Bill_DoolinBill Doolin

C’est ainsi qu’à l’âge de quatorze ans, Rose Dunn savait monter à cheval comme un homme, et pouvait se défendre avec un fusil. Sa beauté naturelle et sa dextérité à manier un cheval le long des berges de la rivière Cimarron bordant la ville d’Ingalls, lui permirent d’acquérir une notoriété locale. Bientôt, Rose fut surnommée la « Rose de Cimarron ». Elle avait des yeux bruns, des cheveux chatains très épais et un teint de rose. Sa beauté d’adolescente charmait ceux qui la rencontraient. Mais l’histoire de Rose allait se déclencher l’année de ses quinze ans, en 1893, lorsqu’elle revit son frère William qui était devenu un hors la loi et qui faisait partie du gang Doolin. William Dunn avait acheté un ranch des environs d’Ingalls où il recueillait les bestiaux volés par le gang des Doolin : il les revendait au marché noir où leur faisait retraverser la frontière pour les vendre aux Indiens.

images

Le gang des Doolin terrorisait le territoire aux alentours allant jusque dans les réserves indiennes où depuis deux ans, il dévalisait les banques, les diligences et les trains dans les états d’Arkansas, d’Oklahoma et du Kansas. L’un des chefs de cette bande se nommait George « Bitter Creek » Newcomb, un ancien partenaire du gang des frères Dalton. Lorsque ces derniers avaient été battus à Coffeyville au Kansas, Newcomb s’était enfui pour entrer dans le gang des Doolin et avait sympathisé avec William Dunn, le frère de Rose.

On ne sait pas précisément où Rose rencontra Newcomb pour la première fois, mais ce fut le coup de foudre réciproque. La jeune fille de quinze ans devint la maitresse du hors la loi dans les semaines qui suivirent. Rose aida son amant en s’aventurant en ville pour lui ramener, à lui et à son gang, des provisions de toutes sortes. L’étau autour de la bande se resserrait sans cesse et les hommes de loi ne leur laissaient pas un instant de répit.

george-newcomb-sourceGeorge Newcomb

Les membres du gang avaient l’habitude de se détendre dans le saloon de George Ransom lorsque les hors la loi venaient à Ingalls. Les Marshalls de l’Oklahoma avaient été mis au courant de cette habitude et ils décidèrent de tendre une embuscade aux membres du gang Doolin dans la ville d’Ingalls.

Ce jour-là, le 1er septembre 1893, un billet anonyme vint avertir le Marshall Nix que la plupart des hommes du gang des Doolin se relaxaient au saloon. Quelques Marshalls et plusieurs hommes de loi vinrent encercler le bâtiment. A l’intérieur du saloon, il y avait Doolin, « Dynamite Dick » Clifton, « Tulsa Jack » Blade, « Bitter Creek » Newcomb et Bill Dalton. Les Marshalls crièrent à Bill Doolin de se rendre et ce dernier leur répondit « d’aller au diable ! ». Bientôt les armes à feu furent engagées et la rue fut bientôt envahie par la poudre, et les cris des passants cherchant à se mettre à l’abri.

678_410La bataille d’Ingalls (aujoud’hui ville fantome)

Rose Dunn était alors hébergée dans l’hôtel de Mme Pierce de l’autre côté de la rue, où son amant avait retenu une chambre pour eux. Lorsqu’elle entendit les coups de feux, Rose se saisit d’une carabine Winchester, releva ses jupes et traversa la rue pour rejoindre son amant à l’intérieur du saloon. La rumeur veut qu’elle ait pris part aux tirs et qu’elle ait tiré avec sa Winchester sur les hommes de loi tandis que Newcomb rechargeait ses revolvers. On dit aussi qu’elle permit à Newcomb de se sauver, bien qu’il ait été blessé, en le conduisant jusqu’à un cheval harnaché à l’arrière du saloon.

indexla ville d’Ingalls

La bataille fit rage et laissera neuf personnes tués ou blessés, dont un député du shérif tué sur le coup, et deux autres qui devaient mourir de leurs blessures le jour d’après. Trois des hors la loi furent blessés, et parmi eux l’amant de Rose, George Newcomb. Bill Doolin avait lui aussi réussit à s’échapper en compagnie de pratiquement tous les membres de sa bande, sauf « Arkansas Tom » qui fut capturé et condamné par la suite à 50 ans de prison.

Une récompense de 55 000 $ fut placée sur la tête de Newcomb (« mort ou vif ») qui dut vivre pendant un an comme une bête traquée. Les deux premiers mois, il se cacha grâce à l’aide de Rose qui réussit à le soigner, puis il dut prendre le large pour éviter de se faire prendre par les Marshalls qui ratissaient les environs. Le reste du gang se réfugia quelque temps à Norman, Oklahoma.

Pendant plusieurs mois, Rose n’eut pas de nouvelles de Newcomb, et elle dut attendre mai 1895 pour pouvoir le revoir à la sauvette. Malheureusement, l’un des frères de Rose, John Dunn qui était devenu chasseur de primes, eut vent de la visite du hors la loi. C’est lui qui abattit George Newcomb afin de s’octroyer la récompense le 1er mai 1895 alors qu’il descendait de son cheval devant le ranch de William Dunn où Rose l’attendait. Le hors la loi n’avait que vingt huit ans. La petite histoire veut que Dunn chargea le cadavre de Newcomb dans une charrette stationnée dans la cour pour l’emmener le lendemain jusqu’au bureau du Marshall et l’y laissa une nuit entière. Le lendemain matin lorsque John Dunn reprit les rennes du chariot et s’engagea sur la route, il entendit un râle provenant du corps de Newcomb, le hors la loi était toujours en vie et réclamait à boire.

'Them_Three_Mexicans_Is_Eliminated'_by_Frederic_Remington_1897

John Dunn lâcha les rênes, se retourna et tira encore deux fois sur le corps du hors la loi l’achevant une fois pour toute. Arrivé en ville, Dunn eut droit à la récompense promise et le corps du bandit fut jeté dans une fosse.

La famille de ce dernier devait récupérer son corps quelques jours plus tard, et l’enterrer à Norman, dans le comte de Cleveland, (Oklahoma) sur une berge près de la rivière Canadian. Malheureusement, cette dernière étant sujette à de nombreuses crues, les berges ont été peu à peu détruites et la tombe de Newcomb a disparu à tout jamais au fil des années. Les mauvaises langues eurent tôt fait de révéler que Rose était la maitresse de Newcomb et qu’elle avait donné son amant à son frère. Elle le nia toute sa vie, et son frère John réfuta les accusations sur sa sœur précisant qu’il était tombé sur Newcomb par hasard au ranch familial alors qu’il venait rendre visite à Rose. Curieusement, Rose Dunn ne fut jamais inculpée pour son implication dans la bataille d’Ingalls, mais sa courte carrière de femme de hors la loi allait la propulser au rang de légende des femmes du Far West.

31046893_122555421234Rose Dunn à l’Age de quarante ans

Sa photo où elle pose assise un revolver à la main contribua à lui assurer sa réputation de femme légendaire de l’Ouest.

En 1896, le frère hors la loi de Rose, William Dunn fut assassiné à Pawnee dans l’état d’Oklahoma. Les évènements récents et la pression de la rumeur publique fut trop forte pour la mère de Rose qui mourut d’une crise cardiaque en 1897 à l’âge de quarante huit ans laissant Rose orpheline à l’âge de dix neuf ans. Ne s’entendant pas avec son beau père, Rose décida de se marier afin de quitter la ville d’Ingalls.

Quatre mois plus tard, la jeune fille épousait Charles Noble qui avait dix ans de plus qu’elle. Curieusement, Charles Noble avait d’abord été un ami de William Dunn, le frère hors la loi de Rose, avant de se faire député du shérif, et de pourchasser le gang de Doolin à travers le territoire de l’Oklahoma. Rose et son mari quittèrent Ingalls en 1900 pour s’installer au Nouveau Mexique à Mountainair dans le comté de Torrance. La jeune femme et son époux (qui entrera en politique) allaient y vivre une vie paisible et anonyme jusqu’à la mort de Charles Noble en 1930 à l’âge de 62 ans. Deux de ses frères vinrent la rejoindre et s’installèrent près d’elle : John, l’ex député marshal et le jeune Georges.

31046893_122642178470La tombe de Rose Dunn

Toujours belle et attirante, Rose Dunn allait se remarier à l’âge de 67 ans à un vieil ami de la famille Richard Fleming qui habitait Ingalls. C’est à l’occasion de l’enterrement d’un proche dans la ville qui avait été le théâtre de sa jeunesse tumultueuse que Rose renoua avec cet ami d’enfance qui avait un an de plus qu’elle. La « Rose de Cimarron » épousa Richard Fleming le 18 juin 1946 à Salkum dans le comté de Lewis dans l’état de Washington.

C’est là que Rose rendit son dernier souffle le 11 juin 1955. Elle fut enterrée dans le cimetière de Salkum où elle fut rejointe six ans plus tard par son deuxième époux.

La « Rose de Cimarron » ne laissa aucun enfant de ses deux mariages.

 

Maestro Goliath

Je suis le concepteur de ce site, n'hésitez pas à m'écrire pour tout commentaire ou suggestion ! ;)

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
Cliquez ici pour traduire »
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
0
YOUR CART
  • No products in the cart.