Sports

Guy Lafleur : la LHJMQ honore son plus grand joueur

La ligue de hockey junior majeur du Québec a honoré le plus grand joueur de son histoire, Guy Lafleur, jeudi soir au Centre Vidéotron. Le 4 porté par l’ancienne gloire des Remparts est désormais retiré par l’ensemble des équipes du circuit Courteau.

Guy Lafleur avait à peine fait quelques pas sur la glace du Centre Vidéotron que déjà des larmes lui perlaient sur le visage. Les spectateurs lui réservaient de longues minutes d’ovation debout, scandant son prénom comme à la belle époque des Remparts en or.

L’émotion, c’est créé par le public. C’est toujours émouvant d’avoir des soirées comme ça, avait lui-même prédit le Démon blond lors d’une conférence de presse précédant la cérémonie en son honneur avant le match Remparts-Cataractes.

Guy Lafleur salue les partisans alors qu'une bannière à son effigie est hissée dans les hauteurs du Centre Vidéotron.

Le numéro 4 de Guy Lafleur ne sera désormais plus jamais porté dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Combattant une récidive de cancer du poumon, le célèbre hockeyeur ne voulait absolument pas manquer ses retrouvailles avec les amateurs de Québec. Même si l’on sentait la chose éreintante au lendemain du dévoilement de l’oeuvre d’art en son honneur à la place Jean Béliveau.

Ça change le mal de place. Pour moi, c’est un peu un retour aux sources. Il ne faut jamais oublier d’où on vient, a-t-il expliqué, entouré de plusieurs de ses anciens coéquipiers des Remparts présents pour l’occasion.

Retrouver autant d’anciens qui ont joué avec moi, ça prouve une chose. L’équipe se tient encore, a-t-il ajouté, la voix étouffée par l’émotion.

« Guy a lancé la ligue »

Arrivé à Québec à 14 ans, l’athlète de Thurso en Outaouais a d’abord fait la pluie et le beau temps avec le CTR et les A’s junior, mais c’est vraiment avec les Remparts que s’est écrite sa légende. Lors des saisons 1969-1970 et 1970-1971, les deux premières de l’histoire de la LHJMQ

Devant une statue de bronze de Guy Laleur, une traînée de rondelle défonce un filet accroché dans les airs.

L’oeuvre «Trop fort pour la ligue» en l’honneur de Guy Lafleur a été inaugurée mercredi, à la place Jean-Béliveau.

Guy a lancé la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Il jouait devant 10 000 personnes ici au Colisée et il faisait salle comble partout où il passait, a relaté le commissaire Gilles Courteau. Sur la glace et en dehors, durant et après sa carrière, Lafleur a toujours été le plus grand, a rappelé le commissaire. Un athlète dont l’immense talent n’a d’égal que sa générosité.

Les hommages ont d’ailleurs été nombreux, jeudi soir. Le maire Régis Labeaume, Patrick Roy et le premier ministre François Legault ont tour à tour fait l’éloge de leur idole, le Démon blond, tout comme son ancien coéquipier à Québec André Savard.

L’idole d’un peuple

Guy Lafleur était un grand talent, mais ça ne suffit pas pour devenir une idole. Lui, c’était un gars de caractère, déterminé et fier devant ses partisans, a vanté Savard. Il a rappelé comment le capitaine des Remparts avait inscrit six filets lors du dernier match de leur première saison ensemble pour atteindre le plateau des 100 buts devant les partisans de Québec au Colisée.

Guy Lafleur, après une conquête de la Coupe Memorial par les Remparts de Québec.

Guy Lafleur, après une conquête de la Coupe Memorial par les Remparts de Québec en 1971.

L’année suivante, ce sont plutôt 130 buts que Lafleur avait enfilés en 62 parties, guidant les siens à la conquête de la Coupe Memorial, une première pour une équipe du Québec. En 1971, on a prouvé à toutes les équipes de l’Ouest canadien, des Maritimes et de l’Ontario qu’on était capables de les battre, s’est remémoré Guy Lafleur avant de regarder son numéro 4 être hissé dans les hauteurs du Centre Vidéotron.

Guy, Guy, Guy, scandaient les spectateurs dans les gradins. En fermant les yeux, on se serait cru 50 ans plus tôt, dans un Colisée plein à craquer.

Maestro Goliath

Je suis le concepteur de ce site, n'hésitez pas à m'écrire pour tout commentaire ou suggestion ! ;)

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
Cliquez ici pour traduire »
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
0
YOUR CART
  • No products in the cart.